data.gouv.fr : la France ouvre son portail de partage des données publiques

data.gouv.fr : la France ouvre son portail de partage des données publiques

par La rédaction de ZDNet.fr

, ZDNet France. Publié le

lundi 05 décembre 2011

data.gouv.fr : la France ouvre son portail de partage des données publiquesPolitique – Le gouvernement français prend le train de l’Open Data en lançant son portail data.gouv.fr mettant à disposition 352.000 jeux de données publiques issus, notamment, de ministères de collectivités locales et d’autorités administratives.

Conformément aux annonces faites en début d’année par le gouvernement, la France a ouvert le site data.gouv.fr, un portail interministériel destiné à la mise à disposition (et à la réutilisation) des données des administrations françaises.

« Au-delà de l’accès aux données publiques, avec l’ouverture de data.gouv.fr, Etalab a aussi prévu de soutenir et d’encourager leurs réutilisations, grâce au programme DataConnexion qui favorise l’essor d’un écosystème Open Data » est-il indiqué sur le site data.gouv.fr, encore en bêta.

Un portail pour consolider l’accès aux données

« Par cette politique, nous voulons rendre accessibles les informations produites et collectées par les administrations qui seront alors librement réutilisables » déclarait le premier ministre François Fillon à l’occasion des 4ème Assises du numérique.

Cette politique est pilotée par la mission Étalab, dirigée par Séverin Naudet. Selon le chef du gouvernement, l’éventail des données « sera très vaste ». Dans cette première phase, le portail français met à disposition 352.000 jeux de données fournis par 90 producteurs, des ministères, des autorités administratives (Arcep, CSA) et différentes collectivités locales.

Des initiatives locales au départ

Comme indiqué sur data.gouv.fr, cette politique d’ouverture des données publiques est « une préoccupation partagée par les autres démocraties. Ainsi lors de la réunion du G8 à Deauville en mai, le Président Obama a souligné l’importance de "l’Open Data" dans la nouvelle méthode de gouvernance américaine. »

L’Open Data est une des missions attribuées au DSI de l’administration américaine. Toutefois ce secteur n’a pas échappé aux coupes budgétaires et son budget a été ramené de 35 à seulement 8 millions de dollars.

En France, le gouvernement ne fait pas office de précurseur. Plusieurs collectivités locales ont en effet précédé l’Etat Français, comme les villes de Rennes et de Paris. En décembre 2010, le Conseil de Paris a ouvert les données de la ville, sous licence Creative Commons by-sa.

http://www.zdnet.fr/actualites/datagouvfr-la-france-ouvre-son-portail-de-partage-des-donnees-publiques-39766238.htm#xtor=EPR-100

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s