Adobe renonce à Flash sur mobile au profit du HTML 5

Stratégie – L’éditeur ne développera plus le célèbre plug-in pour les nouveaux terminaux mobiles. Il préfère se concentrer sur Air et sur le HTML5. Adobe a confirmé officiellement ce choix.

Mise à jour : l’abandon du développement de nouvelles versions de Flash pour mobile a été officiellement confirmé par Adobe par l’intermédiaire d’un billet mis en ligne sur son blog. L’éditeur justifie cette décision par le "support universel", et parfois "exclusif" du HTML 5 par les principaux terminaux mobiles. "Cela fait du HTML 5 la meilleure solution pour créer et déployer des contenus dans le navigateur sur les plates-formes mobiles" écrit Adobe.

C’est un important coup de tonnerre dans le monde du mobile. Selon nos collègues de ZDNet.com, Adobe serait sur le point d’abandonner purement et simplement le portage de Flash sur les terminaux mobiles.

Selon un communiqué que se sont procurés nos confrères, et qui devrait être diffusé ce mercredi, Adobe explique qu’il "n’adaptera plus son Flash Player pour terminaux mobiles sur de nouveaux navigateurs, versions de systèmes d’exploitation ou configurations de produits. Certains de nos licenciés qui utilisent le code source de Flash Player pourront éventuellement proposer leur propre implémentation.".

L’éditeur américain explique qu’il maintiendra les versions existantes et continuera à publier des correctifs mais il entend désormais se concentrer sur Air et le HTML 5. "Nos travaux futurs viseront à aider les développeurs Flash afin qu’ils proposent des applications natives avec Adobe Air pour tous les principaux app stores".

Rappelons que Flash est disponible pour les terminaux Android et la Playbook de RIM. Les fabricants mettent d’ailleurs en avant cette présence dans leurs terminaux face notamment à l’iPhone qui n’a jamais accepté d’accueillir le plug-in. Ce dernier, très présent sur le Web, permet notamment de lire des vidéos en streaming sur le Web ou d’accéder à certains sites.

Apple avait raison

Mais visiblement, Adobe se rend à l’évidence : la fragmentation du marché Android pèse lourdement sur les développements et les portages; et les problèmes des performances sont également pointés du doigt.

Ce sont justement les arguments mis en avant par Apple depuis des années pour refuser le plug-in jugé inadapté aux terminaux mobiles. Cette décision d’Adobe donne donc finalement raison à la pomme qui avait été souvent critiquée pour ce refus…

A l’époque, Steve Jobs mettait déjà en avant le HTML 5 pour l’exécution de vidéos dans le navigateur. "Bientôt personne n’utilisera Flash, le monde va adopter le HTML 5", aurait ainsi déclaré le patron d’Apple. Aujourd’hui, après avoir longtemps lutté pour imposer son bébé, Adobe semble se joindre à ce point de vue.

Même si Adobe propose déjà des outils de création ou de conversion pour le HTML 5 comme Edge ou Wallaby, le HTML 5 n’est pas encore un standard dominant du Web. De nombreux développement sont en cours. Et même si cette technologie devrait devenir centrale, également pour faire tourner des applications au sein du navigateur, il y a encore pas mal de chemin à parcourir. Même chose pour Air.

Bref, le grand gagnant dans cette annonce est Apple ou encore Microsoft qui ont décidé depuis longtemps de tourner le dos à Flash. L’iPhone risque bien de gagner en intérêt (s’il en avait besoin).

De son côté, Android entre dans une zone de turbulences. Quid des nouveaux terminaux qui vont sortir dans les prochains mois ? L’absence de Flash pourrait être très pénalisante en l’absence de solutions de secours.

Et les fabricants risquent d’en payer le prix. Ils ne manqueront pas de rappeler que leurs nouveautés à processeurs double-coeur auraient pu régler en partie les problèmes de performances et de consommation de Flash sur smartphones.

Enfin, Adobe joue gros également en perdant ce rôle central dans la guerre des formats. D’autant plus que l’éditeur qui traverse une mauvaise passe financière vient d’annoncer la suppression de 700 postes. Une annonce sûrement liée à la précédente…

http://www.businessmobile.fr/actualites/adobe-renonce-a-flash-sur-mobile-au-profit-du-html-5-39765485.htm#xtor=EPR-100

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s