Quand le street art crée du lien social : le quartier de Dugave | Croatie | Zagreb – LatitudeFrance

 

Quand le street art crée du lien social : le quartier de Dugave

L’association Street Art Museum réunit plus d’une trentaine d’artistes locaux et internationaux afin de réveiller le quartier de Dugave, à la périphérie du centre ville de Zagreb, pendant tout le mois de septembre 2011. Le réseau EUNIC de Croatie [1] était partenaire de cet événement et à contribué à la venue de six artistes européens.
JPG - 28.6 ko
Projet « Dugave Free Museum » dans le quartier de Dugave (Zagreb).

Le quartier de Dugave, situé dans « Novi Zagreb » est un vaste complexe d’immeubles et d’espaces verts, construit il y a un peu plus de trente ans. Projet novateur à l’époque dans sa conception urbaine des espaces d’habitation et de vie, le quartier de Dugave , trente en plus tard, est un îlot aux aménagements vieillissants, coupé de la vie culturelle et sociale de Zagreb.

"Donner son mur"

Le « Dugave Free Museum » initié par deux ONG a été conçu pour aider ce quartier à retrouver une identité forte : après une phase de dialogue menée par des urbanistes et des sociologues avec les institutions locales et les habitants, l’association Street Art Museum a réuni et invité des artistes pour investir et recouvrir les espaces proposés par les institutions locales ou les propriétaires. Si les réticences étaient encore fortes au commencement du projet, très vite, nombreux sont ceux qui ont souhaité « donner leur mur » et l’offrir à la création artistique.

Pour un espace public vivant

Ouvrir le dialogue entre la ville, les citoyens et les artistes, et œuvrer ensemble pour un espace public agréable à vivre, telle est la mission que s’est donnée le Street Art Museum qui, tout en cherchant à organiser la scène du Street Art en Croatie, travaille à la reconnaissance de l’art urbain à Zagreb, dont les valeurs culturelles, sociales et esthétiques sont indissociables.

Le couple franco-autrichien Jana & JS invité par le réseau EUNIC de Croatie goûtait pour la première fois à un projet d’une telle ampleur tant au niveau de l’espace à investir, que de la densité des réactions des habitants du quartier. Venus pour peindre une fresque, ils repartent en laissant derrière eux cinq créations.

[1] Le réseau EUNIC regroupe les organismes des Etats membres de l’Union européenne chargés de l’action culturelle à l’étranger. Constitué en 2006, il compte trente membres représentant vingt-six pays.

http://www.latitudefrance.org/Quand-le-street-art-cree-du-lien-social-le-quartier-de-Dugave.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s