Digital MCD » MCD #64 Game over culture, la culture des jeux vidéo


À l’invitation de MCD, Poptronics, média des cultures électroniques, a dressé le panorama d’une planète jeux mutante, en prenant le parti (et le pari) des artistes et des indépendants.

ÉDITORIAL

Il ne vous reste qu’une seule vie !

Par

Anne-Cécile Worms.
Nous sommes tous joueurs. Du rétrogaming (Pac-Man, Tetris, Street Fighter, Mario, Space Invaders…), au jeu en réseau (World of Warcraft, Counter Strike…), GTA, jeux géolocalisés, jeux sur téléphone mobile, Kinect, Wii, etc., on joue seul, côte à côte, en famille, à trois, à quatre ou à plusieurs millions. Pour s’amuser, pour gagner, pour socialiser ou apprendre (« serious game »), pour vivre des expériences… « Casual gamer », « hardcore gamer » ou même « nolife », nos avatars remplissent des stades virtuels et réclament « des pixels et des jeux ! ». Il y a des pépites à dénicher dans ce numéro. La « gamification » me pousserait à vous dire : si vous les trouvez, MCD vous offre un numéro gratuit sur L’Internet des objets, le Live A/V, ou le Guide des festivals numériques… Des récompenses, voilà ce qui motive soi-disant le joueur et devient même aujourd’hui un principe de management. Ici, le jeu consiste simplement à lire pour découvrir les tops et les flops, les stars cachées derrière leurs créations, les jeux indépendants, les joueurs-acteurs qui se rebellent, et les artistes, bien sûr, qui détournent ces jeux, inventent le slow gaming, créent de la musique 8 bits, et vous obligent même à partager votre manette ! À la fin de ce numéro, il y a peut-être une deuxième vie… Impossible de faire le tour de la planète jeu en un seul volume. Sur cette thématique, MCD a confié la rédaction en chef à Annick Rivoire et son équipe de Poptronics, une collaboration qui se poursuit avec le prochain numéro « écolo-techno ». D’ici là, nous vous invitons le 22 septembre à la Gaîté lyrique à Paris pour une conférence sur « Le jeu vidéo après Fukushima », et une carte blanche à Kokoromi et au laboratoire de recherche québécois TAG (Techno Culture Art and Game) qui vous permettra d’expérimenter la prochaine vague de jeux indépendants et alternatifs. Nous remercions les institutions qui soutiennent cette publication, le ministère de la Culture et de la Communication et la Région Île-de-France, le co-éditeur de notre nouvelle formule, Digitalarti, et nos partenaires, Orange et Epitech. Attention… Game over Culture !

http://www.digitalmcd.com/2011/09/06/mcd-64-game-over-culture-la-culture-des-jeux-videos-sortie-le-15-septembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s