Augmenter l’efficacité éducative

 

Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

L’utilisation réussie du "pertinage" (back channel) dans les grands amphis. Augmenter l’efficacité éducative.

L’utilisation réussie du

Un intéressante expérience utilisant un système de «pertinage» (bavardage pertinent – back channel) dans les grands amphis est en cours depuis deux ans à l’Université Purdue.

Les cours donnés dans des grands amphis le sont essentiellement pour des raisons économiques et pratiques : faciles à préparer, le format est bien maîtrisé et permet une transmission à de nombreuses personnes en un temps court.  Cependant, tout le monde s’entend sur le fait que leur efficacité pédagogique est minimale.

Dans cette expérimentation, on a donc commencé par identifier les principaux désavantages des cours en amphi :

  • Grand espace
    L’immensité des amphis enlève toute impression de communication personnelle. L’instructeur est éloigné et la disposition des rangées rend les discussions de groupe difficiles.
  • Isolement
    Les grandes classes sont composées essentiellement de personnes qui ne se connaissent pas, avec pour effet que les étudiants ont l’impression que ce qu’ils disent est sans importance, tout comme ce qu’ils font, (comme parler à leur voisin ou lire autre chose). Cette impression inhibe la participation face à un si grand groupe d’inconnus.
  • Taille du groupe
    La taille du groupe rend impossible les discussions qui pourraient impliquer tout le monde durant le temps du cours.
  • Inaccessibilité de l’instructeur
    L’instructeur parait impersonnel, éloigné et inaccessible; dans ces conditions le fossé de communication est bien ressenti.
  • Disposition spectacle
    La disposition des sièges comme dans une salle de spectacle induit la passivité des étudiants.

A partir de ces caractéristiques, on a développé une application (Hotseat) qui propose des services modifiant la dynamique sans perturber le déroulement.  Ainsi Hotseat permet aux étudiants et aux instructeurs de communiquer et de réaliser des activités participatives dans le contexte des cours en amphi. Cette application fonctionne à partir des principaux outils et applications de communication utilisés par les étudiants : ordinateurs branchés, téléphones, Facebook, Twitter.

Elle permet aux étudiants de commenter, de poser des questions, de prioriser les plus pertinentes, de voter ou de répondre à des questions.  Elle permet également de continuer la discussion ou de participer après la classe.

Rétroaction

L’utilisation qui en est faite par les instructeurs est fort variée. Par exemple, les instructeurs posent une question en rapport avec ce qui vient d’être expliqué et, quelques minutes plus tard ou au cours suivant, affichent les réponses à l’écran devant la classe.

Une autre formule consiste à demander à des assistants (étudiants des années supérieures) de répondre sur leur ordinateur aux questions des participants à mesure qu’elles sont posées et, tous les quarts d’heure, l’instructeur fait une pause et répond à certaines des questions accumulées par ses assistants. Cette formule est également utilisée entre les cours pour permettre au professeur de mieux orienter le cours suivant en fonction des points les moins biens compris.

Dans certains cours, le pertinage permet d’obtenir des opinions qu’il aurait été impossible d’obtenir publiquement et qui peuvent pourtant être de grande valeur, particulièrement sur des sujets sensibles.

Dans tous les cas, la participation des étudiants valorise le cours et le rend «unique», d’où l’intérêt d’y assister. Pour les étudiants, ces cours sont nettement plus intéressants, dans la mesure où ils constatent que l’instructeur utilise leur participation pour enrichir son cours et aider leur apprentissage et répond à leurs questions. Si en plus leur participation est évaluée (1 à 3 % des notes peuvent être attribuées à la participation), alors ils deviennent très actifs.

Pour les instructeurs, savoir quelles sont les questions que les étudiants se posent et ce qu’ils pensent est une information de grande valeur pour l’amélioration des cours.

Des résultats

Même si l’expérience est encore récente, certaines données permettent d’affirmer que l’efficacité pédagogique est augmentée.  Par exemple, il est possible de faire un corrélation forte entre le nombre de participations des étudiants et leurs résultats aux examens : plus on participe, meilleurs sont les résultats.

Technologie ouverte et intégrée

Du fait que les étudiants possèdent très majoritairement des appareils communicants, ils n’ont pas besoin d’en acheter de nouveaux pour utiliser ce genre de système. Les étudiants comprennent et savent d’avance que ces technologies seront utilisées dans les classes et en dehors.

Pour l’article d’Educause : Hotseat: Opening the Backchannel in Large Lectures

http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/9989/utilisation-reussie-pertinage-back-channel-dans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s