Une sociologie des émeutes britanniques est (déjà) possible : Antonio A. Casilli :: BodySpaceSociety

 

Une sociologie des émeutes britanniques est (déjà) possible

Les émeutes qui ont ébranlé la Grande-Bretagne ces derniers jours ont eu pour effet de provoquer une véritable « chasse aux sociologues ». Suite aux déclarations du maire de Londres Boris Johnson, l’amalgame entre tentatives de comprendre ces soulèvements et machinations pour les justifier s’est désormais imposé. La lettre ouverte du président de la British Sociological Association au quotidien The Guardian n’a pas renversé cette tendance : un climat de panique morale est bel et bien là.

Le billet de blog Is a social media-fuelled uprising the worst case scenario? Elements for a sociology of UK riots, co-écrit par Paola Tubaro et moi-même, n’a rien arrangé à l’affaire non plus. En nous appuyant sur des outils analytiques issus des SHS, nous démontrons que la censure sur Facebook, Twitter et BBM proposée par le Premier ministre britannique David Cameron aura comme conséquence une augmentation du niveau de violence.

Il s’agit d’un exemple de just-in-time sociology pour aider la prise de décision publique dans un moment historique où les libertés démocratiques sont prêtes à être sacrifiées en échange d’un sens de sécurité illusoire. Le texte a suscité beaucoup d’intérêt et de réactions positives ces derniers jours. De milliers de lecteurs, l’ont partagé en ligne et tweeté. Ceci est, dans notre cas, un franc succès : en dehors du monde universitaire, les lecteurs ne sont – paraît-il – que rarement intéressés par un essai de 15.000 signes contenant un apparat assez lourd de graphes, tableaux et un code de logiciel complet… Nos blogs sont des outils d’accompagnement à la recherche, visant surtout un public de spécialistes. Mais enfin, ce bon résultat nous confirme que, malgré les efforts de l’establishment britannique d’instiller une véritable « haine de la sociologie », l’opinion publique a soif de comprendre les mécanismes sociaux à l’œuvre dans la situation actuelle.

Ps. Les excellents retours et commentaires reçus sur le billet, nous ont permis d’affiner l’analyse encore davantage et de finaliser un article scientifique tiré du texte. Why net censorship in times of political unrest results in more violent uprisings: A social simulation experiment on the UK riots est déjà disponible dans l’archive en ligne SSRN, et il a été soumis à une revue scientifique. Croisons nos doigts !

http://www.bodyspacesociety.eu/2011/08/16/une-sociologie-des-emeutes-britanniques-est-deja-possible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s