in Zebook.com (éditeur de livres numériques)

L’ePub, comment ça marche ?

http://www.zebook.com/lepub-comment-ca-marche-

Tout le monde connaît plus ou moins le principe des fichiers pdf.  L’ePub, lui,  est un concept nouveau et déroutant pour tous ceux qui ont évolué jusqu’ici dans la culture du papier et de la mise en page "classique".

L’ePub n’est pas un "format" à proprement parler. C’est plutôt un protocole, une méthode pour faire fonctionner ensemble des fichiers informatiques utilisant différents formats ou langages. Ce protocole a été défini par l’IDPF, une fondation qui regroupe les principaux fabricants de matériels, de logiciels ainsi que des associations d’utilisateurs. C’est un protocole libre, ouvert et stable, à vocation universelle.

Il vise en priorité deux objectifs :

  • l’interopérabilité,
  • l’accessibilité

Cela signifie que les fichiers doivent fonctionner de façon équivalente sur toutes les plateformes et tous les supports, y compris des ordinateurs, des eReaders, des téléphones, des plages braille ou des systèmes de synthèse vocale. Les supports en question doivent toutefois être équipés d’un logiciel de lecture adapté.

Mais concrètement, ça marche comment ?

Un eBook au format ePub ressemble un petit site Internet. C’est en réalité un dossier, qui contient divers sous-dossiers.

Dans un eBook ePub, les éléments qui constituent le livre, comme le texte, les indications de mise en forme, les images, les polices de caractères, sont "éclatés" dans différents dossiers séparés. Un fichier spécifique permet à l’ensemble de fonctionner et aux divers éléments de "s’appeler" les uns et les autres pour afficher "à la volée" un ensemble cohérent.

Le texte du livre se présente sous une forme "brute", à l’intérieur de plusieurs fichiers XHTML. Le XHTML est aujourd’hui le principal langage du web. Il contient la structure hiérarchique d’un document et son contenu, mais ne fournit aucune information sur la mise en forme, laquelle est traitée dans un autre document, appelé feuille de style.

Le fait de séparer le contenu et sa mise en forme présente de nombreux avantages… Entre autres, il devient plus facile de procéder à des versions différentes d’un même contenu, par exemple pour un livre en papier, pour un eBook et pour une version "web".

Surtout, cette séparation du contenu et de la forme permet de produire des documents dont la forme s’adapte au support. C’est pourquoi on ne parle plus de "mise en page" dans un eBook ePub, car la notion de page n’a plus de sens… Elle est remplacée par la notion de "flux", le texte coulant de haut en bas dans l’espace qui lui est alloué.

Avantage : le livre devient ainsi "exportable" sur tout support électronique. Inconvénient : la mise au point d’une présentation agréable et cohérente est plus complexe et nécessite une véritable réflexion nouvelle. D’où la médiocre qualité d’une grande partie des eBooks ePub diffusés actuellement, les professionnels de l’édition tardant encore à s’approprier ces techniques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s